filtre respiratoire

Date de publication : 1er décembre 2021

L'exposition aux gaz et vapeurs organiques peut être nocive pour la santé. L'utilisation d'un masque ou demi-masque complété de filtres respiratoires contre les gaz et vapeurs organiques peut être un moyen pour filtrer l'air. Pour mieux comprendre la protection apportée par un filtre antigaz ou antivapeur, la marque 3M répond aux questions les plus souvent posées.

L'utilisation du charbon actif

3M fabrique des filtres respiratoires antigaz et antivapeur, pour aider à réduire l'exposition des utilisateurs à de nombreux gaz et vapeurs différents. Pour atteindre cet objectif, les filtres des masques sont remplis d'un matériau appelé charbon actif.

💡

Le charbon actif est généralement fabriqué à partir de charbon ou de ressources renouvelables, comme le bois ou les coques de noix de coco. Il peut être « activé » en chauffant le matériau dans de l'azote ou de la vapeur, à des températures approximatives de 800 à 900 °C. Le matériau ainsi obtenu présente de nombreux micropores capables d’adsorber diverses vapeurs organiques. Ces micropores peuvent être mesurés et optimisés, pour les besoins et les performances spécifiques du produit.

charbon ou ressources renouvelables

Lorsque les gaz et les vapeurs passent à travers un filtre contre les vapeurs organiques, l'air est filtré alors que les vapeurs se condensent dans les pores du charbon. Les gaz se déplacent à travers le filtre, d'un pore à l'autre. Cela se produit plus rapidement pour les petites molécules de gaz volatiles, avec des bas points d'ébullition (par exemple, l'acétone). La migration des vapeurs organiques peut même se produire pendant le stockage, il faut donc faire attention avant de réutiliser le filtre. La durée de vie effective correspond au temps nécessaire aux gaz, pour commencer à sortir du filtre.

Contrairement aux filtres à particules, la durée de vie n'est pas indiquée par une modification de la résistance respiratoire. Au lieu de cela, les filtres doivent être changés conformément aux réglementations locales ; ou lors d’irritation par le contaminant; ou selon le calcul du logiciel de durée de vie 3M™.

vapeurs organiques

Le charbon actif par lui-même ne peut pas adsorber d'autres types de gaz ou de vapeurs, tels que les gaz acides, l'ammoniac, le formaldéhyde, etc. Dans certains cas, des métaux et des sels supplémentaires sont ajoutés au charbon pour éliminer sélectivement ces composés. Pour cette raison, 3M propose une variété de filtres et de masques, pour aider à protéger les travailleurs dans différents environnements et satisfaire leurs préférences personnelles.

La norme EN 14387 utilise un système de classification, pour identifier les différents types de contaminants que ces filtres capturent. Les filtres 3M suivent ce système de marquage et de code couleur.

Facteurs qui influencent la durée de vie

Différents facteurs peuvent influencer la durée de vie des filtres, parmi eux on retrouve :

  • La concentration d'exposition
  • La température
  • L’humidité (la vapeur d'eau prend de la place dans les pores du charbon)
  • La fréquence respiratoire
  • La catégorie du filtre

Comment fonctionnent les filtres antigaz et antivapeur ?

Ces filtres reposent sur un matériau adsorbant pour « adsorber » les molécules de gaz et de vapeur. Typiquement, l’adsorbant est un grain de charbon, qui a été spécifiquement traité. Selon le traitement chimique de la surface du charbon, ce matériau adsorbera différents types de gaz ou de vapeurs.

La norme EN 14387 utilise un système de classification pour identifier les différents types de contaminants que ces charbons traités vont capturer, par exemple, A, AX, B, E, K et Hg.

secure click M3

Combien de temps durent les filtres contre les gaz/vapeur ?

Les filtres contre les gaz/vapeur sont classés en fonction de leur capacité d'adsorption. En capacité croissante, la classification est : Classe 1, 2 ou 3. Cela signifie que l'on peut avoir un filtre de type A1 ou B2 ou multigaz, comme un A2B2E2K1.

La durée de vie de tout filtre à gaz/vapeur est affectée par de nombreux facteurs - concentration et nature des contaminants, fréquence respiratoire, taux d'humidité, ventilation, température, type de charbon, etc.

Pour obtenir une estimation de la durée de vie des filtres à gaz/ vapeur 3M, l'utilisation du logiciel de durée de vie 3M™ permet de calculer la durée de vie estimée dans les conditions de travail applicables.

Quelle est la différence entre un filtre A et un filtre AX ?

Un filtre A est destiné aux gaz et vapeurs organiques avec un point d'ébullition > 65 ºC, par exemple, le toluène, le xylène, le MEK, le benzène ou les alcools.

Un filtre AX est destiné aux solvants organiques hautement volatils avec un point d'ébullition < 65 ºC, par exemple le méthanol, le 1,3-butadiène ou l’acétaldéhyde. Ces types de produits chimiques migrent à travers le lit de charbon au cours du temps. C'est pourquoi la norme EN 14387 spécifie que les filtres AX doivent être changés après chaque poste de travail. Les fabricants spécifient également des concentrations d'utilisation maximales et des durées d'utilisation maximales, assurez-vous donc de suivre les directives du fabricant. Les AX sont testés contre différents gaz par rapport aux filtres A et ont des tests de désorption supplémentaires, conformément à la norme EN 14387.

Quand dois-je remplacer mon filtre antigaz/antivapeur ?

Remplacez les filtres antigaz et antivapeur 3M™ :

  • Lorsque la date de péremption indiquée sur l’emballage est dépassée.
  • Si une odeur ou un goût est perçu. Cela indique que les filtres ne sont pas changés assez souvent, et que le calendrier de changement de filtre doit être ajusté. L'odorat ne doit pas être considéré comme l'indicateur principal.
  • Ou conformément à votre calendrier de changement de filtre établi.
masque respiratoire

Pour éviter de percevoir l’odeur ou le goût contaminant lors de l'utilisation des filtres à gaz et à vapeur 3M™, suivez les étapes suivantes:

Lorsque vous recevez une nouvelle paire de filtres à gaz et à vapeur 3M, vérifiez la date d'expiration au dos de l'emballage.

  • Écrivez la date sur les filtres lorsqu'ils sont retirés de l'emballage pour la première fois.
  • Utilisez les filtres de votre masque dans votre environnement de travail normal.
  • Si, à tout moment, vous percevez l’odeur ou le goût du contaminant ou si une irritation est détectée, les filtres doivent être remplacés immédiatement.
  • Notez combien de temps les filtres ont duré, en comparant la date enregistrée sur le filtre et la date actuelle.
  • Si les pratiques de travail restent les mêmes et que les niveaux de vapeurs/gaz sont constants, remplacez vos filtres plus régulièrement.
  • Ou conformément à votre calendrier de changement de filtre établi.

Pourquoi ne puis-je pas utiliser l'odeur ou le goût, pour déterminer quand un filtre antigaz/antivapeur doit être changé ?

Les propriétés d'avertissement, telles que l'odeur, l'irritation des yeux et l'irritation respiratoire ont été utilisées pour indiquer le début de la percée du filtre chimique. Cependant, les propriétés d'avertissement reposent sur des sens humains qui ne sont pas infaillibles, car :

  • Il existe des variations considérables entre les individus.
  • Le sens de l'odorat change en raison de simples rhumes et d'autres maladies.
  • L'odeur du contaminant peut être masquée par d'autres odeurs.
  • Sur une période de temps, l'odorat se fatigue (fatigue olfactive) et ne parvient plus à détecter des concentrations élevées, en particulier lorsque la concentration s'accumule progressivement, comme par exemple, le sulfure d'hydrogène.
  • Le seuil olfactif pour certains produits chimiques dépasse les niveaux qui peuvent être considérés comme dangereux.
  • Certains gaz n'ont pas d'odeur et ne seront donc pas détectés, par exemple, le monoxyde de carbone.
  • Certains produits chimiques ont des concentrations de seuil olfactif faible, mais ne représentent pas un danger pour la santé à ces concentrations, par exemple, le méthylmercaptan.

Étant donné la variabilité entre les personnes en ce qui concerne la détection des odeurs et les différences entre les seuils olfactifs, une meilleure pratique consiste à établir un calendrier de changement de filtre.

Qu'est-ce qu'un programme de changement de filtre ?

Un programme de changement de filtre est une période de temps spécifiée, après laquelle le filtre sera remplacé. Cette période peut être établie après examen de l'estimation de la durée de vie et des conditions de travail, telles que la concentration des contaminants, l'humidité relative, la température, les activités de travail, le mode d'utilisation du masque (par exemple, utilisation continue ou intermittente), la présence d'autres matériaux, la migration potentielle des contaminants/désorption, les effets du gaz ou de la vapeur sur la santé et la qualité des propriétés d'avertissement, le cas échéant.

Le calendrier de remplacement des filtres doit être basé sur des informations objectives, qui garantiront que les filtres antigaz/antivapeur seront changés avant la fin de leur durée de vie.

Le but d'un calendrier de changement est d'établir la période de temps pour remplacer les filtres des masques. Les données et informations sur lesquelles se fonde l'établissement du calendrier doivent être incluses dans le programme de protection respiratoire.

Les situations où les filtres antigaz et antivapeur ne doivent pas être utilisés

Il existe plusieurs applications, où les filtres antigaz et antivapeur ne doivent PAS être utilisés :

  • Lorsque le niveau d'oxygène n'est pas garanti d'être > 19,5 %.
  • Pour la capture de particules, telles que poussières, brouillards, fumées ou fibres.
  • Lorsque les contaminants présents ne peuvent pas être capturés par le filtre antigaz et antivapeur.
  • Lorsque les concentrations de contaminants dans l'air sont très élevées.
  • Lorsque les réglementations exigent l'utilisation d'un autre type spécifique de masque, pour certaines applications.
    non utilisation filtre antivapeur antigaz
     

    Découvrez nos catégories

    Nos conseils sur la protection individuelle