désamianteur
Date de publication : 14 juin 2021

fiche epi désamianteur

Le désamianteur est en charge des opérations de retrait d’amiante sur des infrastructures et environnements exposants à des fibres d’amiante, mais aussi sur des matériaux ou équipements contenant de l’amiante.

Dans la mesure où ce métier expose le professionnel à une substance cancérogène et à des environnements de travail variés et souvent dangereux, il comporte de nombreux risques. En effet, L’amiante ayant été utilisée pendant des années dans de nombreux matériaux et bâtiments pour ses qualités acoustique, les lieux de travail ne sont jamais les mêmes. Les désamianteurs doivent donc adapter sans cesse leurs équipements de protection en fonction de leurs missions.

L’amiante est la cause annuelle de plus de 1700 décès et 2200 nouveaux cas de cancer*. C’est donc réellement un danger mortel duquel il faut se protéger. Il faut veiller à choisir des EPI de qualité et réglementés pour convenir à toutes les situations. L’équipement de protection dans ce milieu est à adapter en fonction du niveau d'empoussièrement. Par exemple, pour un empoussièrement de 6 000 à 10 000 f / l (niveau 3), une tenue étanche ventilée est obligatoire, avec gants, surbottes et masque ou demi-masque

*Source : INvS

Les principaux risques du désamiantage


Risque chimique : un danger mortel

L’amiante sur un chantier peut causer, directement ou indirectement, de nombreux problèmes. Les désamianteurs sont exposés à cette substance cancérogène durant de longues durées, et cela peut causer de graves maladies professionnelles autres que le cancer, comme l'asbestose. Cette maladie se caractérise par un essoufflement à l’effort, une toux chronique et une sensation d'oppression. Dans des cas graves, elle peut même causer une insuffisance respiratoire, qui peut être mortelle.

Mais si l’amiante est le plus grand danger dans ce genre d’environnement de travail, elle n’est pas le seul. Il existe de nombreuses autres substances chimiques sur des terrains amiantifères, comme le plomb, la mousse de polyuréthane, les colles et résines ou encore les solvants pour retirer les colles, qui présentent des risques chimiques.

Ces risques chimiques peuvent parfois causer indirectement des déshydratations et même des problèmes cardio-vasculaires, notamment à cause du port prolongé d’EPI. Les appareils respiratoires isolants à adduction d’air génèrent également un risque d’asphyxie en cas de dysfonctionnement. Il faut donc veiller à choisir des protecteurs de qualité, qui permettent des travaux sur de longues durées sans compromettre la santé des professionnels.

Tous ces risques chimiques sont donc à anticiper avant d’effectuer des travaux de désamiantage. Il convient de sélectionner des équipements de protection individuelle adaptés au terrain sur lequel le désamianteur intervient.


Risque mécanique : se protéger des chutes et heurts

Si le risque chimique est le danger principal du métier de désamianteur, le risque mécanique n’est pas pour autant moins important. Un terrain amiantifère est souvent vieux et donc instable : des bâtiments anciens sont susceptibles de s’effondrer, partiellement ou entièrement. Les manipulations réalisées par les désamianteurs sont dangereuses, c’est pourquoi ils doivent préserver les parties de leurs corps non seulement des dangers chimiques, mais aussi des coupures et blessures par chocs ou écrasements.

Le désamianteur doit donc veiller à prévoir des équipements qui le protégeront des chocs, heurts et chutes auxquels il pourrait faire face. Il faut également que ces équipements puissent permettre de porter des charges et de résister à l’écrasement. Un casque de chantier, une protection auditive, une paire de gants de manutention et des bottes de sécurité peuvent par exemple venir compléter la tenue du désamianteur lorsqu’il intervient sur un lieu à risques.

Se protéger efficacement du risque chimique sans oublier le risque mécanique lié à l'environnement de travail, c’est s’assurer des travaux en toute sécurité.

risque désamianteur

Désamianteur : quels EPI pour quels risques ?

Mabéo Direct vous propose une sélection d'EPI pour vous protéger contre les risques chimiques et mécaniques liés au métier de désamianteur. Ces moyens de protections sont évidemment à adapter en fonction du lieu mais aussi des conditions de travail du professionnel.


La protection contre le risque chimique

Masque complet X-plore 6300 - Dräger

Masque complet X-plore 6300 - Dräger

La protection respiratoire est à adapter selon le niveau d’empoussièrement de votre lieu de travail. Pour un empoussièrement de niveau 3, nous vous conseillons nos kits complets amiante, avec système de ventilation assistée. Mais pour des travaux à plus faibles niveaux d'empoussièrement, des protections comme le masque complet X-plore 6300 de Dräger peuvent très bien convenir. Conforme à la norme EN 136 sur les performances des protections respiratoires, ce masque mono-filtre vous protégera de l’inhalation de poussières d’amiante et d’autres substances nocives tout en restant confortable.

Combinaison Classic 500 Xpert - Tyvek

Combinaison Classic 500 Xpert - Tyvek

Une bonne protection contre les risques chimiques passe avant tout par la protection du corps. Dans le milieu du BTP, la protection la plus efficace contre l’exposition à l’amiante est la combinaison antistatique. La combinaison Classic 500 Xpert de Tyvek en polyéthylène recouvre l’intégralité du corps de la tête aux pieds. Cette tenue vous isolera et protégera efficacement contre les risques liés à l’amiante dans n’importe quelle zone de travail.

Gant AlphatTec Solvex 37-675 - Ansell

Gant AlphatTec Solvex 37-675 - Ansell

Avec sa conception en coton suédé et son enduction nitrile, le gant AlphatTec Solvex 37-675 d’Ansell vous assurera sécurité et protection en vous fournissant une bonne résistance. Ce gant se porte très bien avec une combinaison antistatique, et il vous protégera les mains lors de vos opérations de prélèvement d’amiante. Ces gants ont la particularité d’assurer à la fois la protection chimique et la protection mécanique, conformément aux normes EN 374 et EN 388.

Couvre-bottes jetables POB0 - Tyvek

Couvre-bottes jetables POB0 - Tyvek

À porter avec une combinaison et par-dessus des bottes ou des chaussures de sécurité, les couvre-bottes jetables POB0 de Tyvek vous protégeront des dégâts chimiques causés par les matériaux friables. Également en polyéthylène, ces couvres-bottes vous protégeront parfaitement des projections et de l’exposition à des produits et matériaux contenant de l’amiante.

Sac Big Bag logo amiante - Sebemex

Sac Big Bag logo amiante - Sebemex

Lors de travaux qui consistent à effectuer des prélèvements d’amiante, il est essentiel de pouvoir jeter les déchets dans un sac adapté. Le sac Big Bag de Sebemex en polypropylène est conçu pour stocker les déchets d’amiante en toute sécurité.



Quels EPI pour protéger du risque mécanique ?

Casque de chantier Vertex - Petzl

Casque de chantier Vertex - Petzl

Un casque de chantier est important pour des travaux sur des terrains amiantifères. Ces chantiers sont souvent anciens et accidentés, et les chutes d'objets et même de morceaux de bâtiments y sont fréquentes. Optez pour le casque de chantier Vertex de Petzl pour protéger votre tête en toutes circonstances. Ce casque conforme aux normes EN 397 (travail au sol) et EN 12492 (travail au sol) grâce à sa jugulaire modifiable vous accompagnera sur vos chantiers de désamiantage.

Lunette-masque Carbonvision - Uvex

Lunette-masque Carbonvision - Uvex

Lors de travaux de repérage et d’extraction d’amiante, le risque de blessures par projections est tout aussi présent que dans tout autre type de chantier. Il est donc important de protéger son visage et ses yeux. La lunette-masque Carbonvision incolore par Uvex vous garantira une protection parfaite contre les projections mécaniques et chimiques, mais également contre les intrusions de poussières. Compatible avec le port d’un masque respiratoire, cette paire sera parfaite pour des travaux en présence d’amiante.

Bouchons antibruit Earsoft - 3M Protection

Bouchons antibruit Earsoft - 3M Protection

Comme tous les autres ouvriers industriels, les désamianteurs sont exposés sur leur lieu de travail à des risques auditifs. Choisir les bouchons antibruit Earsoft de 3M Protection, c’est s’assurer un confort auditif irréprochable pour des travaux divers.

Bottes Devon Full Safety H142611 - Dunlop

Bottes Devon Full Safety H142611 - Dunlop

Des chaussures qui protègent efficacement des chocs et écrasements sont également des protections utiles pour un désamianteur. Les bottes Devon Full Safety H142611 de Dunlop en PVC protégeront vos pieds des chocs et heurts sans problème. Portées avec des surbottes, elles constituent une protection parfaite contre les différents risques liés aux activités de désamiantage.

Achetez nos EPI adaptés aux chantiers de desamiantage


Vêtements de travail jetablesGants protection chimiqueMasques réutilisablesMasques jetablesLunettes de protectionProtections auditivesCasques de chantier

Les protections individuelles par métier